Non classé

Causerie débat sur « l’éducation entrepreneuriale en milieu jeunes» le 07 janvier 2018

La causerie a eu lieu à la salle de Conférence de l’ISTEC de Bangangté , en prélude à la célébration de 52 ème fêtenationale de Jeunesse du 11 février 2018 avec l’implication de 50 jeunes des lycées et collèges de l’UDM, de l’ISTEC et des jeunes sans emploi de la ville.
Il s’est agi:  de jdoter ces jeunes des savoirs sur l’entrepreunariat et des domaines à explorer afin qu’ils agissent avec plus de responsabilité.Ainsi, ces jeunes après avoir suivi les propos édifiants du délégué départemental des petites et moyennes entreprises du Ndé, sur les initiatives portées par son département ministériel en faveur des jeunes, Monsieur Kwidja Roger de APADER a échangé javec eux sur la notion d’entrepreunariat. Il est parti du fait que le travail de APADER sur la thématique Jeunesse, date de 2009 où l’arbre des problèmes en milieu jeunes avait été conçu et où il est ressorti que, la jeunesse camerounaise manque de sérénité, est accro au gain facile, d’où la neccessité de la réarmer moralement afin de la pousser à se frayer un chemin à travers l’entrepreunariat.  Il a également noté que les jeunes doivent developper des attitudes telles que:
  • L’esprit d’initiative
  • L’esprit d’entreprise
  • L’esprit de questionnement
En fait, il s’agit pour les jeunes de pouvoir transformer les difficultés/problèmes de leur environnement en opportunités d’affaires. et ceci requières qu’ils aient la confiance en soi, la responsabilité, la persévérance, l’esprit d’équipe et la détermination. De cet échange, beaucoup d’expériences ont été partagées par des jeunes présents en termes d’auto-emploi et de prise en main de leur vie. Ils ont aussi interagi sur les structures d’encadrement et de financement des projets jeunes et c’est sous un climat de satisfaction que l’échange a pris fin avec la promesse des jeunes à dorénavant aller vers la bonne information et de mettre à profit leur réseaux sociaux pour mieux initier. Une phase d’échanges a permis ensuite d’édifier les jeunes sur les structures d’encadrement et de financement des projets des jeunes telles que le MINESEC à travers le PAJER-U et le PIASI. L’activité s’est achevée par les expositions, phase qui a permis de découvrir les talents des jeunes.
  •  les jeunes se sont résolus de désormais aller vers les bonnes sources d’information
  • ils se sont résolus à développer les contacts amicaux et familiaux pour émerger dans l’entreprenariat
  • ils se sont aussi résolus à aller vers les mairies pour les amener à soutenir les projets d’entrepreneuriat
  • ils connaissent les structures d’encadrement et de financement des projets jeunes (MINJEC (PAJER-U, PIASI) MINADER (AFOP), MINPMEESA.)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *