Non classé

Gouvernance Scolaire : « accompagnement de la FEDAPEE  » 28 Juin 2018

Il s’est agi de manière générale d’amener les membres de la plateforme à jouer véritablement leur rôle par l’adoption des mécanismes de gestion transparente de leur organisation et plus spécifiquement de faire le point avec les membres de la FEDAPEE sur la mise en oeuvre des résolutions prises pendant les assemblées générales tenues en 2017.

La rencontre a impliqué 20 membres de la plateforme parmi lesquels 2 femmes. Après le feedback fait sur l’implémentation des résolutions prises ( le suivi des enseignants vacataires, l’adoption du régistre de paiement des heures d’enseignement par les vacataires et les autres enseignants, le contrôle de la collecte de fonds par  le  bureau Exécutif) le président de la plateforme a apprécié le travail de APADER envers les APEE.

Il est ressorti le respect des engagements avec des changements observés tels que la détection des effectifs fictifs, des tentations de détournements de fonds dans certains établissements.

On a aussi noté que certains membres continuent à trainer le pas et se laissent manipuler par les chefs d’établissements qui remettent en cause leur déçision/engagement, les mettant ainsi en difficulté( non paiement des salaires, non respect des priorités. Par ailleurs les membres ont relevé que tout leur travail ne se fait pas sans heurt. Ils ont particulièrement mis l’accent sur le faible moyen financier, le détournement des fonds, les dé^penses supplémentaires liées à la formation par alternance des élèves en classe d’examen. 

La rencontre a aussi permi de collecter des informations sur la tenue des assemblées générales dans les établissements scolaires. Les participants à travers les exposés des personnes ressources: Mr. Youmbi Joseph et  Mr.Nyakam olivier, ont été édifiés sur la « Crédibilité et la Redevabilité » des APEE. L’un des panélistes a mis un accent sur l’importance comptes rendus, procès verbal, fiche de présence, et la convocation des parents aux assemblées générales. L’autre panéliste par contre s’est attardée sur la procédure de perception, de recouvrement, de sécurisation et de dépenses des fonds des APEE : car  constat a été que les Bureau Exécutifs dans certains APEE continuent à laisser les chefs d’établissements s’immiscer dans la gestion de leurs fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *