NOTRE HISTOIRE

NOTRE HISTOIRE

APADER est née en 1991 d’une réflexion concertée au sein d’un groupe de jeunes camarades du secondaire ou de l’université tous néophytes dans la profession de développeur ; mais épris de l’amélioration des conditions de vie des populations marginalisées.

Elle se légalise après la réalisation de plusieurs initiatives à caractères communautaires en 1993 à la préfecture de Bangangté comme association d’appui au développement.

L’amateurisme des membres en matière d’accompagnement du développement et de gestion des organisations va l’entrainer à plusieurs phases de tâtonnement, de chute et de redynamisation. 

HISTORIQUE

Les évènements et les dates les plus marquants de son histoire, et qui ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui se présentent ainsi qu’il suit :

Les débuts

Organisation des populations dans deux villages (Feutap, Maham) et initiation aux cultures potagères

Légalisation d’APADER

Sélection d’APADER par le programme de Fonds d’Investissement de Microrécoles et Communautaires (FIMAC) du Ministère De l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) du Cameroun sur un financement de la Banque Mondiale, comme organisme local de formation des groupes bénéficiaires du crédit FIMAC

 

  • Formations sur la gestion de groupe et la comptabilité de base de plusieurs groupes bénéficiaires du crédit FIMAC 
  • Ouverture du bureau d’APADER et recrutement d’un personnel d’appui volontaire pour assurer la permanence

  • Obtention du financement et exécution d’un projet d’assainissement en eau et de compostage dans la ville de Dschang avec l’Agence Française de Développement (AFD)
  • Mise en place d’un champ d’expérimentation et de démonstration en agriculture durable dans le village de Feutap

  • Début de coopération avec l’antenne régionale du Cameroun du Centre Mondial pour l’Agroforesterie (ICRAF)
  • Formations des groupes cibles en multiplication rapide des plant agroforestiers, la domestication des arbres et la conduite de pépinière

  • Installation d’une pépinière-école au champ d’expérimentation à village de Feutap

Phase de consolidation

  • Ouverture du « Centre Intercommunautaire d’Education et de Formation en Agriculture Durable (CIEFAD) » à Feutap
  • APADER devient cofondateur du réseau des organisations de la société civile ZENU NETWORK qui s’engage dans les domaines de la gouvernance locale et la promotion de la jeunesse
  • Exécution d’un projet de compostage dans 20 ménages de la ville de Dschang, lié à un programme de recherche de l’Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD/CIRAD) 
  • Collaboration avec la Coopération Technique Allemande (GTZ) concernant l’accompagnement et le coaching de communes et le montage de projets dans le cadre du Programme d’Appui à la Décentralisation et le Développement Local (PADDL-Ouest)
  • Coopération avec le Programme National de Développement Participatif (PNDP) dans l’élaboration du plan de gestion durable des terres (PGDT) de la commune de Bangangté et des plans locaux de gestion durable des terres des communautés de Bamena, Bangang-Fokam et Nkong-Ngam
  • Appui à la mise en place de la forêt communale de Bangangté
  • Appui à la réorganisation du marché de Santchou, cofinancée par la Commune de Santchou et la GTZ
  • Elaboration de la cartographie des risques et de vulnérabilité au VIH/SIDA de la commune de Kékem avec la GTZ

Démarrage avec ZENU NETWORK du projet « Jeunesse, Culture Et Citoyenneté» qui promeut l’engagement citoyen en milieu jeune, financé par le Service Protestant de Développement (EED)/ Pain pour le Monde (PplM) de l’Allemagne

En coopération avec ZENU NETWORK:

  • Élaboration de la cartographie des acteurs de la société civile de la commune de Bangangté
  • Suivi de six études menées dans le cadre du projet de la « Promotion de la gouvernance locale dans la commune de Bangangté » (secteurs examinés: l’agriculture, le transport, la santé, l’emploi-jeune, l’éducation, la jeunesse et la gouvernance)
  • Suivi de l’élaboration du budget participatif de la commune de Bangangté

L'actualité

  •  Formations sur les notions d’agroforesterie de plusieurs groupes de volontaires américains avec le financement du Peace Corps et d’un groupe de femmes des forêts modèles de Kribi avec le financement de l’ONG canadienne CUSO-VSO
  • Suivi-accompagnement de l’Association des Forêts Communautaires de Ngambé-Tika (AFCONT) dans la transformation et la commercialisation des produits forestiers non ligneux avec le financement de l’ONG néerlanaise
  • Le CIEFAD est sélectionné comme structure locale d’exécution du programme étatique « Appui A la Formation Professionnelle » (AFOP) qui promeut la formation de jeunes en agriculture etagroforesterie par des cycles d’apprentissage de deux ans
  • Début de coopération directe avec Pain pour le Monde (PplM) dans le cadre du programme gouvernemental allemand « Service Civil pour la Paix » (SCP)

Depuis 2016, APADER a recentré ses activités et a retenu deux grands axes d’intervention : la mobilisation sociale et l’agroécologie et se positionne comme une force de proposition, un contre-pouvoir constructif auprès des autorités locales et services déconcentrés de l’Etat dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques. 

APADER dans sa quête permanente de la bonne gouvernance au niveau locale, voudrait contribuer à sa manière, à la construction de la paix durable au Cameroun. Un Cameroun ou chaque citoyen a d’égal chance de réussir et ou chacun en fonction de ses efforts a le droit aux biens et services publics et aux fruits de la croissance.

Nous écricre

Infos de contacts

Nous retrouver